loading

Filtre anti-Linky

Nouveau compteur Linky, comment s’en protéger ?

Une fois le nouveau compteur Linky installé et si l’on veut éviter les actions en justice, il est possible de limiter fortement la nuisance du CPL dans votre logement.
La solution la plus efficace est de faire installer un filtre passe-bas anti-linky au tableau électrique. Ce type d’appareil va littéralement filtrer les fréquences traversantes qui ne sont pas du courant 50 Hz et empêchera de fait le relevé détaillé de votre consommation d’électricité par le compteur Linky qui ne pourra alors, fournir qu’une lecture de consommation globale (puissance appelée et quantité consommée).

Attention : Le filtre ne réduit pas les champs électriques à la fréquence du réseau (50 Hz) rayonnés par vos câbles ou appareils car on ne peut filtrer le signal qui véhicule la puissance dans votre installation électrique.

FILTRE CPL ANTI-LINKY

Un produit conforme aux normes CE

Ce filtre CPL répond à toutes les normes européennes en vigueur et va même plus loin car il a été conçu pour faire face aux nouvelles exigences concernant les pollutions électromagnétiques engendrées sur les réseaux électriques.

Ce filtre ne fait pas obstacle au bon fonctionnement de votre compteur Linky. Il ne fait que bloquer les intrusions CPL vers votre logement. Le but d’un compteur électrique, intelligent ou pas, est de compter votre consommation. Il n’a pas à envoyer de courant perturbateur sur votre réseau privé dans le but futur de capter vos données de consommation.
Vous avez parfaitement le droit en tant que citoyen de vous protéger des effets néfastes d’une technologie imposée par votre fournisseur Enedis, en l’occurrence, l’envoi de courant CPL dans votre habitation.

Votre Linky continuera de remplir sa mission en comptant comme il se doit votre consommation. Il continuera d’envoyer en CPL vos relevés de consommation vers le concentrateur le plus proche, mais il ne pourra plus en envoyer chez vous.

POURQUOI S’ÉQUIPER D’UN FILTRE CPL POUR SE PROTÉGER DU LINKY ?

Se protéger de l’électrosmog

Chaque jour, de nombreuses technologies produisant des champs électromagnétiques viennent polluer notre environnement. Cette somme de pollutions électromagnétiques est appelée electro-smog. Un néologisme anglo-saxon désignant le brouillard électromagnétique dans lequel la plupart d’entre nous baignent en quasi-permanence.

Quelles sont les conséquences d’une exposition prolongée aux CEM ?

Une proportion croissante de citoyens s’inquiète des potentiels effets néfastes que cette exposition pourrait engendrer sur les êtres vivants. Les plus grands scientifiques ont des avis contradictoires sur la dangerosité des CEM (Champs ElectroMagnétiques) pour le corps humain. Personne ne peut prévoir à moyen ou long terme, les effets sur le métabolisme d’une telle exposition au CEM. Face à cette incertitude, le principe de précaution est de mise. Mieux vaut prévenir que guérir…

Le compteur Linky émet des CPL

Le problème avec les courants CPL (courant porteur en ligne) du Linky, c’est qu’ils se répandent partout. Ils se propagent sur tout le réseau et ne s’arrêtent évidemment pas au compteur. Ils le traversent sans problème. Que vous soyez équipé d’un compteur Linky ou d’un ancien compteur, les courants CPL produits par les Linky et leur concentrateur rentrent librement dans votre habitat et circulent dans tous les câbles électriques, ainsi que tous les équipements et matériels raccordés.

Les trames CPL du Linky produisent des CEM

Le passage de ces trames CPL dans votre réseau privé provoque un champ électromagnétique (CEM) dans tous les câbles électriques de votre logement, les faisant rayonner jusqu’à environ 2 mètres. Votre habitat est donc transformé en un véritable générateur de CEM. Les câbles électriques de votre logement n’étant pas blindés, ils se comportent comme des antennes relais émettrices de radiofréquences.

De nombreuses mesures effectuées in situ par des bio-électriciens et des géobiologues dans différents départements en France ont démontré qu’un réseau équipé de Linky reçoit une trame (impulsion) CPL toutes les 5, 10 ou 20 secondes…24h/24…365 jours/an. Les EHS (personnes ElectroHyperSensibles) ressentent ces pollutions électromagnétiques comme une agression.

Tout comme un bruit de fond, qui bien qu’il soit de basse intensité, finit toujours par devenir irritant à cause de son incessante activité. C’est pour cela que dans le langage technique on parle de « bruit » sur le réseau pour désigner les parasites dont font partie les courants CPL.

Effets biologiques (sur la santé) des champs électromagnétiques

Qu’est-ce qu’un effet biologique ?

Un effet biologique est une réponse (une réaction) de l’organisme à un stimulus.
L’apparition des champs électromagnétiques non naturels et leurs développements sont des modifications de l’environnement vécues par l’organisme comme des stimulis.

Petit récapitulatif des effets biologiques

Les effets biologiques induits par les champs électromagnétiques (CEM) varient en fonction de la fréquence du champs et de la personne exposée. Nous ne sommes en effet pas tous «égaux» face à ces rayonnements: une personne peut être particulièrement sensible à certaines longueurs d’ondes et pas à d’autres. De plus les enfants sont notoirement plus sensibles que les adultes, et ce dès la conception.
Les champs électromagnétiques peuvent influencer nos organismes de multiples façons, dont notamment:

  • Excitabilité du système nerveux
    Les champs électro-magnétiques peuvent induire des courants circulants dans l’organisme qui entrainent la stimulation de tissus excitables (système nerveux, muscles…),
  • Echauffement
    Les champs électro-magnétiques peuvent également induire un échauffement des tissus, c’est ce qu’on appelle «l’effet thermique». C’est cette propriété de certains champs électro-magnétiques qui est utilisée pour chauffer les aliments dans les fours à micro-ondes.
  • Cancérogénicité
    L’Organisation Mondiale de la Santé classe les champs électro-magnétiques comme «probablement cancérogènes pour l’homme».

Mais, également, les micro-ondes et les très basses fréquences présentent une toxicité par la production de protéines de stress et par résonance avec les fréquences cérébrales. 
Il est désormais bien démontré que certaines champs électro-magnétiques peuvent désorganiser des processus physiologiques et décomposer des structures biochimiques, par exemple:

  • 
provoquer une perte d’étanchéité de la barrière sang-cerveau (hémato-encéphalique),
  • perturber la production de mélatonine et de nombreuses autres substances utiles,
  • déstabiliser les membranes de nos cellules,
  • provoquer des dommages génétiques.

Compteur intelligent : un désastre sanitaire

Le Docteur Dietrich Klinghardt s’exprime ici au sujet des compteurs communicants.
Il va vous révéler dans cette vidéo les dangers encourus pour votre santé et celle de vos proches.
Vous y découvrirez également le fait que ces compteurs sont nocifs pour votre santé, et ce que vous soyez ou non déjà devenu électrosensible.
En Allemagne (voir à 9 minutes et 40 s), certains les défoncent à coup de hache jusqu’à leur remplacement par l’ancien compteur.
Si vous ne souhaitez pas en arriver jusque là pour retrouver la paix électromagnétique chez vous, nous vous proposons plutôt la fourniture et l’installation d’un filtre CPL Strike Spica.

Prenez contact avec nous pour cette intervention.

Compteur Linky: La mort à domicile…

Un documentaire complet sur les dangers des champs électromagnétiques et des micro-ondes.
Ceux-ci sont émis en permanence au sein de votre foyer par le compteur Linky, mais pas seulement.
Ici exposé, le risque sanitaire encouru avec tous les objets connectés, le WI-FI, les téléphones mobiles et DECT, et bien d’autres choses encore…
Également des témoignages de victimes de ces compteurs communicants.
Vous y découvrirez par quels processus ces ondes impactent votre santé via une destruction progressive de la barrière hémato-encéphalique, du sang, etc…

Pourquoi s'équiper d'un filtre CPL ?

Chaque jour, de nombreuses technologies produisant des champs électromagnétiques viennent polluer notre environnement.

Cette somme de pollutions électromagnétiques est appelée electro-smog. Un néologisme anglo-saxon désignant le brouillard électromagnétique dans lequel la plupart d’entre nous baignent en quasi-permanence.

Une proportion croissante de citoyens s’inquiète des potentiels effets néfastes que cette exposition pourrait engendrer sur les êtres vivants.

Les plus grands scientifiques ont des avis contradictoires sur la dangerosité des CEM (Champs ElectroMagnétiques) pour le corps humain.

Personne ne peut prévoir à moyen ou long terme, les effets sur le métabolisme d’une telle exposition au CEM.

Face à cette incertitude, le principe de précaution est de mise. Mieux vaut prévenir que guérir…

Comment agit ce filtre CPL ?

Les « smart meters » ou « compteurs intelligents » émettent du CPL dans la bande A du CENELEC. Ce filtre CPL a donc été « calibré » spécifiquement pour cette plage de fréquence. Ce qui lui permet d’éliminer l’ensemble des radiofréquences produites par votre « Linky » en atténuant totalement ses ondes CPL.

Initialement développé pour « cloisonner » les appareils « perturbateurs », créateurs de champs électromagnétiques ou communiquant par CPL sur les réseaux tertiaires, ce filtre « bloque » tous les parasites du réseau sur lequel il se trouve.

Le filtre Strike bloque les CPL dans les deux sens. Aussi bien les parasites venant de l’extérieur de votre réseau que ceux qui en sortent.

En installant ce filtre en tête de votre tableau électrique, vous vous protégez de toute intrusion de courant CPL dans les câbles de votre habitation. Et contrairement à d’autres systèmes (comme par exemple les “plugs” à brancher sur une prise de courant dans chaque pièce de la maison) qui n’agissent que sur le circuit de la prise sur lequel ils sont branchés, le filtre Strike lui, protège la totalité des circuits électrique de votre habitation (les circuits des prises de courant, mais aussi…les circuits d’éclairage).

Ces filtres CPL sont-ils conformes aux normes CE ?

Oui, les filtres CPL Strike répondent à toutes les normes européennes en vigueur et vont même plus loin car ils ont été conçus pour faire face aux nouvelles exigences concernant les pollutions électromagnétiques engendrées sur les réseaux électriques.

DI 2004/108/EC Directive Européenne sur la compatibilité électromagnétique (CEM).

EN-50065-1 Spécification pour la signalisation sur les installations électriques basse tension dans la gamme de fréquences de 3 kHz à 148 kHz.

IEC-60950-1 Matériels de traitement de l’information.

Fabriqué en UE.

Certification CECertification Reach CompliantCertification RoHS

Comment choisir mon filtre CPL ?

La règle est simple: 1 filtre par phase.

L’intensité (A) du filtre CPL doit obligatoirement être supérieure ou égale à l’intensité de la phase qu’il filtre (voir tableau ci-dessous).

Sur une installation triphasée, l’intensité totale est répartie sur les 3 phases (donc divisée par 3). On parle d’équilibrage des phases.

Avant de commander votre filtre CPL, vous devez donc connaître le calibrage de votre compteur électrique actuel (voir questions 5 et 6).

*NOTE: Bien que les filtres encaissent les surintensités jusqu’à 1.6 fois la charge nominale (pendant 2 heures), rien ne vous empêche de les sur-calibrer en mettant par exemple:

En Monophasé: 1 filtre de 40A au lieu d’un de 25A sur une installation de 3 KVA pour bénéficier d’une atténuation plus performante (70 dB au lieu de 40 dB).

En triphasé: 3 filtres de 40A (au lieu de 3 de 25A) sur une installation de 6, 9, 12 ou 15 KVA

En triphasé: 3 filtres 63A sur une installation de 24 KVA. Surtout si vos phases sont mal équilibrées.

Voir aussi l’article complet sur le blog : Comment choisir votre filtre CPL STRIKE ?

 

Puissance compteur (kVA) Intensité compteur (A) Filtre CPL
Monophasé Triphasé
3 15 Monophasé: 1 filtre 25A
6 30 10 Monophasé: 1 filtre 40A
Triphasé: 3 filtres de 25A*
9 45 15 Monophasé: 1 filtre 63A
Triphasé: 3 filtres de 25A*
12 60 20 Monophasé: 1 filtre 63A
Triphasé: 3 filtres de 25A*
15 75 25 Triphasé: 3 filtres de 25A*
18 90 30 Triphasé: 3 filtres de 40A*
24 40 Triphasé: 3 filtres de 40A*
30 50 Triphasé: 3 filtres de 63A
36 60 Triphasé: 3 filtres de 63A

Qu'est-ce que le calibrage ?

C’est la puissance électrique apparente maximale (en kVA) qu’un compteur électrique peut délivrer sans disjoncter.

Comment connaitre le calibrage de mon compteur ?

– Sur les anciens compteurs électriques bleus ou noirs à roue dentée (électromécaniques) il suffit de regarder les inscriptions qui y figurent.

– Sur les nouveaux compteurs électriques blancs (électroniques) appuyez 2 fois sur la touche “sélection”.

– Sur les derniers compteurs électriques vert-fluo (Linky) appuyez sur les touches + et – pour faire défiler les informations.

– Sur votre facture recherchez la ligne ou est indiquée la puissance souscrite (en KVA).

Comment installer mon filtre CPL ?

L’installation du filtre CPL se fait entre la sortie du disjoncteur principal et l’alimentation de votre tableau électrique principal.

Cette intervention nécessite de couper le courant et de raccorder le filtre CPL dans les règles de l’art.

Cette intervention nécessite l’intervention d’un électricien professionnel.

Un seul filtre Strike à installer pour protéger toute votre habitation.

Le Strike est très simple à installer:

Deux fils en entrée, deux fils en sortie.

Pas de raccordement à la terre.

Seules les installations triphasées nécessitent la pose de trois filtres CPL (un filtre par phase).

Installation monophasée Strike 25A ou 40A

Installation monophasée filtre CPL Strike 25A ou 40A

Installation monophasée Strike 63A

Installation monophasée filtre CPL Strike Spica 63A

Installation triphasée Strike 25A ou 40A

Installation triphasée filtre CPL Strike Spica 25-40A

Peut-on installer ce filtre directement dans le tableau principal de mon habitation ?

Oui, les filtres Strike 25A et 40A peuvent s’installer directement sur le rail DIN de votre tableau électrique (largeur 9 modules).

Seul le filtre 63A, s’installe hors de votre tableau électrique.

Cette intervention nécessite l’intervention d’un électricien professionnel.

Je n'ai plus de place dans mon tableau électrique ?

Si votre tableau n’a plus de place pour recevoir le filtre CPL 25A ou 40A, il faudra ajouter un tableau déporté et le relier à votre tableau actuel à l’aide d’une goulotte.

Combien de filtre dois-je installer ?

Si votre installation est en monophasé (cas le plus courant) un seul filtre Strike est nécessaire pour protéger l’ensemble des circuits électriques de votre habitation.

Seules les installations triphasées nécessitent la pose d’un filtre Strike par phase. C’est à dire trois filtres pour toute l’habitation (voir chapitre suivant).

Contrairement à d’autres systèmes de filtrations CPL (les plugs qui se branchent directement sur une prise) le filtre Strike opère dès l’entrée de votre circuit électrique et agit comme un bouclier ne laissant passer que le courant “propre” 50Hz. Il protège ainsi la totalité des circuits de votre habitation.  Aussi bien les circuits prises que les circuits d’éclairage.

Mon installation est en triphasé ?

La règle est simple: 1 filtre par phase.

Sur une installation triphasée, l’intensité totale est répartie sur les 3 phases (donc divisée par 3). On parle d’équilibrage des phases.

L’intensité (A) du filtre CPL doit obligatoirement être supérieure ou égale à l’intensité de la phase qu’il filtre (voir tableau en question 4).

Avant de commander votre filtre CPL, vous devez donc connaître le calibrage de votre compteur électrique actuel.

Installation triphasée Strike 25A ou 40A

Installation triphasée filtre CPL Strike Spica 25-40A

Est-ce légal d'installer ce filtre CPL sur l'installation électrique de mon habitation ?

Oui, L’installation de ce filtre sur votre réseau électrique est parfaitement légale…et même vivement recommandée!

Votre installation électrique sera parfaitement conforme aux nouvelles normes et directives européennes sur la CEM (compatibilité électromagnétique).

Pourquoi y-a t'il plusieurs niveaux d'atténuation des filtres ?

L’atténuation des ondes CPL est mesurée en décibels (dB), car on parle de « bruit » sur le réseau engendré par ces courants perturbateurs, ou sales (dirty electricity).

Plus le niveau d’atténuation du filtre CPL est élevée, plus puissant sera son filtrage. Dès -20dB, le bruit sur le réseau est presque totalement absorbé et rendu inopérant.

A -70dB, c’est comme on dit…silence radio…votre circuit électrique domestique retrouve son calme et sa sérénité.

Quelle est la durée de vie de ces filtres CPL ?

La MTBF (mean time between failures) c’est à dire le temps moyen entre pannes, ou durée moyenne entre pannes de ce filtre CPL est de 20 ans. Ce qui signifie une durée de vie bien supérieure à ce délai.

La fiabilité de ses composants et la qualité de fabrication confère à ce filtre une durée de vie (réelle) d’au moins 20 ans…soit 5 à 10 ans de plus que le nouveau compteur d’Erdf/Enedis!

Donc ce filtre empêche le Linky de fonctionner ?

Non, ce filtre n’altère pas le fonctionnement du Linky…ce serait illégal!

Par contre il vous protège en empêchant le Linky d’envoyer du CPL dans votre habitation…et ça, c’est parfaitement légal!

Votre compteur Linky remplira bien son rôle de compteur…et uniquement ce rôle…comme les anciens compteurs!

Ainsi, aucune onde ne sera créée chez vous par le CPL.

Peut-on installer ce filtre CPL avant l'installation du Linky par Enedis-Erdf ?

Oui, bien sûr. Vous serez fin prêt avant même l’installation du Linky et serez protégé contre tout type d’intrusion CPL.

Le concentrateur et les Linky envoient des trames CPL pour communiquer sur tout le réseau électrique.

De plus, il faut savoir que même si votre habitation n’est pas encore équipée du compteur Linky, les trames CPL émises par les Linky de vos voisins et le concentrateur de votre quartier passent à travers votre compteur et se répandent chez vous en l’absence de filtre.

Je n'ai pas de Linky mais mes voisins en ont un...

Le fait d’installer un filtre CPL a l’entrée de votre logement (après votre disjoncteur différentiel) empêche tout courant CPL de franchir votre tableau électrique et de se répandre dans les câbles de votre habitation.

Que le CPL arrive via le Linky de vos voisins ou par le concentrateur du quartier, le Filtre CPL Strike le bloquera systématiquement.

Il faut bien comprendre que ce n’est pas le boitier du compteur Linky lui-même qui rayonne. C’est le CPL qu’il envoie sur le réseau électrique pour communiquer avec les autres Linky et le concentrateur du quartier qui créé ces rayonnements électromagnétiques.

Chaque passage des trames CPL provoque la création d’un champ électromagnétique tout au long de chaque fil non-blindé de votre habitation jusqu’à une distance d’au moins 2m. Pas un seul recoin de votre habitation n’y échappe. Toute l’installation rayonne. Aussi bien dans les câbles des prises que ceux de l’éclairage.

Une fois ce principe bien compris, vous conviendrez que mesurer les champs électromagnétiques à proximité du compteur Linky, c’est comme mesurer les rejets de CO2 dans l’habitacle d’une voiture plutôt qu’à la sortie du pot d’échappement!!!

Il faut aussi prendre en compte le fait que ces champs électromagnétique traversent la plupart des matériaux sans être atténués (verre, bois, béton, brique…).

Il faudra donc être particulièrement vigilant si vous avez un mur (sol ou plafond en immeuble) mitoyen avec vos voisins. Car même si vous êtes équipés du filtre CPL, les câbles électriques de vos voisins peuvent rayonner chez vous.

Le filtre Strike agit sur la cause, et non pas sur les effets. Il empêche la production des rayonnements en bloquant le CPL. Il ne peut pas bloquer le rayonnement des fils de vos voisins…

Vous éviterez donc de mettre votre tête de lit sur ce mur mitoyen…

Des solutions complémentaires sont envisageables. Mettre une peinture ou un revêtement anti-ondes sur ce mur (sol ou plafond)… ou demander à votre voisin de s’équiper d’un filtre Strike.

Et pour le signal PULSADIS envoyé par EDF pour le passage heures pleines / heures creuses ?

Aucune inquiétude. Votre relais Tempo/EJP recevra le signal comme avant l’installation du filtre CPL.

Le signal porteur du PULSADIS est à 175 Hz ce qui est infiniment plus bas que la portée du filtre CPL (de 3 kHz à 95 kHz).

Le signal PULSADIS n’est donc pas concerné par le filtrage. Il passe le filtre CPL sans être affecté et déclenche votre relais Tempo/EJP comme d’habitude.

Est-ce que le filtre chauffe ?

Le filtre CPL Strike ne chauffe pas. Son composant inductif ne produit aucune chaleur, même lorsque le courant nominal qui le traverse est au maximum de sa valeur.

Ce qui n’est pas le cas des autres filtres CPL concurrents, car dans ces filtres, le composant inductif est remplacés par des bobines (selfs cylindriques ou torique) de qualité classique, beaucoup moins encombrants et légers, bien sûr, mais qui “claquent” à la première surtension. De plus, ces bobines ne sont pas fiables sur la durée. Ces bobines toriques ou cylindriques ont la particularité de dégager beaucoup de chaleur. Si la bobine elle-même peut supporter cette chaleur, il n’en est pas de même pour les autres composants du filtre. La chaleur dégagée a un impact direct sur leur durée de vie.

De nombreux tests ont été faits sur le Strike

En fonctionnement normal, le filtre Strike ne chauffe pas.

Le filtre atteint la température de 80°C (en laboratoire) uniquement lors d’une surcharge maximale (1.6 fois la charge pendant 2 heures).

– Soit 40A ampères envoyés sur un filtre de 25A pendant 2 heures.

– Soit 64A ampères envoyés sur un filtre de 40A pendant 2 heures.

– Soit 100A ampères envoyés sur un filtre de 63A pendant 2 heures.

Dans la réalité, votre compteur (ou votre disjoncteur) disjonctera immédiatement, avant même d’avoir atteint cette surcharge.

– Si vous avez un compteur mécanique (bleu) ou électronique (blanc): C’est votre disjoncteur différentiel principal qui disjonctera en cas de surcharge.

– Si vous avez un Linky: C’est lui qui disjonctera. Explication: Lors du remplacement de l’ancien compteur par le Linky, Enedis règle le disjoncteur différentiel au maximum de sa capacité pour ne pas qu’il déclenche avant le Linky. Car c’est le Linky qui joue désormais ce rôle de coupe circuit.

Composant inductif en ferrite d’un filtre Strike Spica 40A

tore en ferrite Strike Spica 40A

Bobine torique d’un filtre CPL concurrent

Bobine torique cylindrique filtre CPL concurrent

Le filtre peut-il prendre feu ?

Comme expliqué plus haut à la question “Est-ce que le filtre chauffe?”, en fonctionnement normal le filtre ne chauffe pas.

Le filtre ne peut pas non plus prendre feu (de lui-même) car il est composé de plastique auto-extinguible.

Un plastique auto-extinguible est un matériau qui peut brûler lorsqu’il est plongé dans le feu mais qui s’éteint de lui même dès qu’on l’en retire.

Quelle est l'efficacité du filtre avec le CPL G3 ?

Les filtres Strike couvrent la totalité du CENELEC A utilisé par Enedis avec un minimum de -30dB. Ce qui est déjà largement suffisant pour stopper le signal CPL du Linky.

Le filtre Strike se concentre sur les plages utilisées par le smartmeter Linky, à savoir:

– 2 fréquences porteuses de 63,4 KHz et 74 KHz en CPL G1

– 36 fréquences porteuses de 35 KHz à 90 KHz pour le CPL G3.

Que le CPL soit en G1 ou G3, les porteuses utilisées par Enedis restent obligatoirement dans la bande CENELEC A. C’est à dire de 3KHz à 95 KHz.

Enedis se doit de rester dans cette plage de fréquences CENELEC A qui lui est réservée. A savoir que les fréquences de 0 KHz à 35 KHz ne sont pas utilisées par Enedis.

Les filtres 40A et 63A en -70dB atténuent:

– au minimum -30dB sur les plages de 30 à 100 KHz (et même au delà)

– au minimum -40dB sur les plages de 50 à 100 KHz

– au minimum -70dB sur les plages de 60 à 80 KHz

Et le filtre 25A en -40dB atténue:

– au minimum -30dB sur les plages de 30 à 100 KHz (et même au delà)

– au minimum -40dB sur les plages de 35 à 95 KHz

Nos filtres Strike sont donc parfaitement efficaces contre le CPL du Linky. Qu’il soit G1 ou G3.

J'ai déjà un réseau CPL Box TV et/ou domotique ?

Le filtre Strike est parfaitement compatible avec vos équipements domotiques émettant du CPL. Il ne les empêchera pas de fonctionner.

Le filtre Strike “cloisonne” les courants CPL. Il agit comme un bouclier dans les deux sens.

– Le CPL envoyé par Enedis ne rentrera pas chez vous.

– Le CPL produit par vos plugs/box et domotique peut circuler librement à l’intérieur de votre habitation sans être perturbé par le filtre.

NOTE: Pour relier votre Box TV à votre Box internet, nous vous conseillons toutefois d’utiliser plutôt un câble RJ45 plutôt que les plugs CPL fournis.

– Le débit -théorique- d’un plug est de 500 Mb/s, le câble débite -réellement- 1Gbp/s

– Les plugs CPL consomment de l’électricité 24h/24, le câble ne consomme rien

– La durée de vie d’un plug est de quelques années, le câble est garanti à vie

– Les plugs CPL émettent des rayonnements électromagnétiques (radiofréquences). Le câble n’émet aucun rayonnement.

Pourquoi les filtres Strike sont si lourds ?

Effectivement, les filtres Strike sont assez lourds:

– 0,8 kg pour le filtre 25A

– 1,4 kg pour le filtre 40A

– 3,2 kg pour le filtre 63A

Ceci est dû à l’utilisation d’un composant inductif en ferrite (photo). Plus le courant (A) traversant les tores est élevé, plus sa section et sa taille doivent être importantes.

Les fréquences parasites sont ainsi filtrées par ce matériau. Le facteur de qualité obtenu avec les tores est élevé et permet d’obtenir des circuits oscillants et des filtrations plus sélectives que s’ils étaient fabriqués à l’aide de selfs cylindriques.

La qualité de filtration obtenue par ce matériau est ressentie immédiatement après la pose par les personnes ElectroHyperSensibles (EHS). De nombreux témoignages l’attestent.

L’utilisation de la ferrite est aussi un gage de robustesse et de longévité (la durée de vie de des filtres Strike est d’au moins 20 ans).

Tout filtre CPL ne dépassant pas un poids d’au moins 2kg tout en prétendant filtrer jusqu’à 63A n’est pas sérieux et ne peut obtenir une atténuation (dB) très élevée. Car dans ces filtres, les tores en ferrites sont remplacés par des composants électroniques de puissance (selfs cylindriques) beaucoup moins encombrants et légers, bien sûr, mais qui “claquent” à la première surtension. De plus, ils ne sont pas fiables sur la durée.

Comme on dit par chez nous: “Le Strike, c’est du lourd !”

Tore en ferrite d’un filtre Strike Spica 40A

tore en ferrite Strike Spica 40A

En quoi les filtres Strike sont-ils différents des autres filtres CPL du marché ?

Il existe actuellement sur le marché deux sortes de filtres CPL:

1- Les “PLUGS” que l’on branche directement sur une prise de courant.

Ces filtres CPL, les “plugs”, sont généralement efficaces mais ont une portée limitée. En effet, un plug ne protège que le circuit de la prise sur laquelle il est branché. Il est donc nécessaire d’en installer un dans chaque pièce. C’est pourquoi ils sont souvent vendus par lot de 15 unités. Pour la plupart leurs performances sont correctes (jusqu’à -20dB d’atténuation). Le soucis est qu’ils ne protègent pas les circuits lumières (à moins d’en mettre un au niveau du tableau sur chaque circuit d’éclairage).

Les plugs sont donc complémentaires. Ils sont pratiques pour absorber les parasites produits par vos appareils électroménagers (réfrigérateurs, lave-linge, etc).

2- Les filtres que l’on installe en “tête du réseau électrique”

Dans cette catégorie, il y a deux sous-catégories: Le filtre Strike, et les autres…

En effet, leur seul point commun étant d’être installé en tête du réseau et ainsi, de filtrer la totalité du réseau de votre habitation (circuits prises ET éclairages)

Dans cette deuxième catégorie, le filtre Strike se distingue par ses composants, son poids et ses performances.

Alors que les autres filtres du marché utilisent tous une simple bobine (une self cylindriques), la particularité du Strike est son composant inductif (photo). Fabriqué uniquement par Spica, ce composant maison est d’une robustesse et d’une fiabilité à toute épreuve (MTBF de 20 ans).

Cette fiabilité se caractérise par un poids élevé (1,4 kg pour le filtre 40A et 3,2 kg pour le filtre 63A) mais c’est le prix à payer pour obtenir une filtration de qualité.

Les fréquences parasites sont ainsi filtrées par ce composant. Le facteur d’atténuation obtenu est élevé (jusqu’à -70dB) et permet d’obtenir des circuits oscillants et des filtrations plus sélectives que s’ils étaient fabriqués à l’aide de simples selfs cylindriques.

La qualité de filtration obtenue par ce matériau est ressentie immédiatement après la pose par les personnes ElectroHyperSensibles (EHS). De nombreux témoignages l’attestent.

Tout filtre CPL ne dépassant pas un poids d’au moins 2kg tout en prétendant filtrer jusqu’à 63A n’est pas sérieux et ne peut obtenir une atténuation supérieure à -40dB. Car dans ces filtres, le composant inductif est remplacé par des composants électroniques de puissance (selfs cylindriques ou torique) beaucoup moins encombrants et légers, bien sûr, mais qui “claquent” à la première surtension. De plus, ils ne sont pas fiables sur la durée. Ces bobines toriques ou cylindriques ont la particularité de dégager beaucoup de chaleur. Si la bobine elle-même peut supporter cette chaleur, il n’en est pas de même pour les autres composants du filtre. La chaleur dégagée a un impact direct sur leur durée de vie.

Le Strike, lui, ne chauffe pas. Son composant inductif ne produit aucune chaleur, même lorsque le courant nominal qui le traverse est au maximum de sa valeur.

Comme on dit par chez nous: “Le Strike, c’est du lourd !”

Composant inductif en ferrite d’un filtre Strike Spica 40A

tore en ferrite Strike Spica 40A

Bobine torique d’un filtre CPL concurrent

Bobine torique cylindrique filtre CPL concurrent

Peut-on mettre deux filtres en série ?

Un seul filtre Strike à installer pour protéger toute votre habitation.

Deux fils en entrée, deux fils en sortie.

Pas de raccordement à la terre.

Un seul filtre CPL Strike est nécessaire pour toute l’habitation.

Certains concurrents proposent de mettre deux filtres CPL en série pour améliorer le niveau d’atténuation. C’est parfaitement inutile.

Pour rappel, lorsque deux atténuateurs sont mis en série, leurs valeurs d’affaiblissements en dB ne s’additionnent pas. Si l’atténuation de chaque atténuateur est identique (ex – 50 dB), l’atténuation globale des deux filtres sera de – 56 dB ( on ajoute et gagne seulement -6 dB) !

Alors pourquoi faire une telle proposition? A part doubler le tarif de l’installation, il n’y a pas vraiment d’avantage à un tel assemblage des filtres CPL en série.

Filtre CPL Strike Spica – Installation monophasée

filtre cpl Strike Spica installation monophasee

Comment savoir si le filtre fonctionne bien ?

Pourquoi ne pas équiper le filtre Strike d’un voyant ou d’un bouton de test?

Le filtre Strike est un appareil de puissance. Son efficacité reste identique sur toute sa durée de vie. C’est pourquoi il est inutile d’avoir un quelconque voyant ou test de fonctionnement.

Par ailleurs, un tel système aurait plus de chance de tomber en panne que le filtre lui-même.

Question: Dans une voiture de plus de 10 ans, quels sont les équipements qui lâchent en premier?

Réponse: Les boutons de commande et les voyants.

Conclusion: Ajouter de la complexité à un produit le rend plus vulnérable aux pannes et aux dysfonctionnements.

Le filtre consomme-t'il beaucoup d'électricité ?

Quelle quantité d’électricité le filtre Strike consomme-t’il?

Comme indiqué sur la notice technique la perte de puissance typique est inférieure à 2W

Ce qui correspond à un cos phi supérieur à 0.98

Si l’on considère que:

1 année = 8760 h

1kWh = 1000Wh

Prix du kWh d’électricité en € TTC = 0.14

Alors:

2 W sur un an = 2 x 8,760 x 0.14 = 2,4528 € TTC

La consommation annuelle du filtre Strike vous coutera environ 2,4528 € TTC. 

Autant dire insignifiant au regard de la protection apportée à votre santé et celles de vos proches…

Quelle est votre zone d'intervention pour la fourniture et pose d'un filtre anti-Linky ?

Quelle est votre zone d’intervention pour la fourniture et pose d’un filtre anti-linky ?

L’intervention de fourniture et pose d’un filtre anti-linky est une intervention assez rapide.
Ne souhaitant donc pas que les frais de déplacements de nos clients dépassent ceux de l’installation de leur filtre anti-linky Strike Spica dans le Var (83), nous avons choisi de n’effectuer cette intervention que sur les communes présentes dans la carte ci-dessous:

Zone d'intervention JOBO-ELEC pour l'installation de filtre CPL Strike 25A, 40A ou 63A

Toutefois, si vous étiez dans l’impossibilité de trouver une entreprise acceptant de réaliser pour vous cette intervention, nous avons la possibilité d’élargir légèrement cette zone d’intervention.

N’hésitez pas à nous contacter si vous étiez dans ce cas.

Nos engagements pour l’installation de votre filtre CPL anti-Linky :

  • Une assistance au choix du (des) filtre(s) qui convien(ne)t à votre installation
  • Installation conforme aux normes de sécurité
  • Conservation d’un stock permanent des différents filtres Strike Spica
  • Garantie constructeur de 20 ans
  • Garantie de nos mise en oeuvre : 5 ans minimum
  • Intervention prioritaire
  • Installation sous 72H à réception de l’acompte
  • Installation sous 48H si achat du filtre sur notre boutique
  • Maître d’oeuvre : 1 seul interlocuteur
  • Techniciens formés en entreprise et/ou auprès des fabricants
  • Devis gratuit et sous 24H Maxi (à réception de toutes vos informations)

Les bonnes raisons pour l’installation de votre filtre CPL anti-Linky :

  • Stopper les nuisances électromagnétiques (électrosmog)
  • Stopper l’envoi de données personnelles de consommation
  • Protéger les occupants de votre logement
  • Meilleur sommeil, et donc récupération
  • Santé physique préservée

N’hésitez pas à prendre contact avec nous (formulaire ci-dessous) pour étudier ensemble votre projet d’installation de filtre CPL anti-Linky sur le Var (83).
@ très bientôt…

Filtre CPL anti-Linky

Quelques éléments à recueillir, pour une prise de rendez-vous rapide afin d'étudier ensemble votre projet d'installation de filtre CPL anti-Linky.

Votre installation est *
Vous êtes *
Pour connaître la puissance de votre compteur, il vous suffit de consulter votre dernière facture d'électricité dans la rubrique "Caractéristiques de votre tarif".
Il est également possible d'obtenir cette information via votre compteur, en utilisant les boutons de défilement + ou - s'il s'agit d'un compteur électronique ou d'un compteur Linky.
Vous ferez défiler ainsi, votre index de consommation, votre option tarifaire (base ou heures pleines/heures creuses), la puissance souscrite auprès de votre fournisseur ainsi que la puissance apparente (celle utilisée au moment où vous consultez Linky), mais également la puissance maximale atteinte dans la journée.
Cette information est importante car il est nécessaire d'installer un filtre par phase. Donc il faudra prévoir l'achat, et la place dans un coffret pour 1 filtre dans le cas d'une installation monophasée, mais il faudra prévoir l'achat, et la place dans un coffret pour 3 filtres dans le cas d'une installation triphasée.
Cette vidéo vous explique la procédure pour consulter ces informations sur votre compteur Linky:
Ampérage(A) / Puissance du compteur(kVA) du compteur Monophasée *
Ampérage(A) / Puissance du compteur(kVA) du compteur Triphasée *
Disposez-vous de 1 réserve disponible de 157,5 mm (9 modules) dans votre tableau de distribution électrique *
Merci de déposez ici votre (vos) photo(s) du tableau électrique avec la réserve disponible bien visible.
(5 photos de 10Mo maximum)
Taille de téléchargement maximum : 10 Mo
Disposez-vous de 3 réserves disponibles de 157,5 mm (9 modules) dans votre tableau de distribution électrique *
Merci de déposez ici votre (vos) photo(s) du tableau électrique avec les 3 réserves disponibles bien visibles.
(5 photos de 10Mo maximum)
Taille de téléchargement maximum : 10 Mo
Souhaitez-vous être rappellé ?
Recevoir une copie des attestations d'assurance (décennale et RC) ?